LA SANTE PAR LE SPORT
10 raisons médicales pour encourager les activités physiques en groupe
A l’âge où le corps de l’enfant se développe, les activités physiques tiennent une place importante dans son équilibre quotidien. Dès l’âge de la scolarisation, les cours d’éducation physique sont dispensés à l’école, que ce soit à travers des leçons de rythmique, gymnatsique ou journées sportives. Découvrir son corps, le soumettre à une activité physique régulière, tels sont les meilleurs moyens de rester en bonne santé. 


 

A) LES BIENFAITS PHYSIQUES 

1 > Bon pour l’appareil cardio-vasculaire 

L’entraînement régulier a un effet favorable sur le système cardio-vasculaire. Le cœur acquiert de la puissance musculaire, et le sang est ainsi mieux distribué vers les divers tissus organiques.

2 > Bon pour la répartition des masses musculaires 

Les activités physiques sculptent le corps de l’enfant, en répartissant les masses musculaires, sans entraîner une prise de poids. 

3 > Bon pour l'alimentation quotidienne 

L’eau redevient la boisson de table idéale, après une intense activité physique. Se désaltérer et s’alimenter devient une prise de conscience pour l’enfant, qui apprend à vivre en harmonie avec les besoins de son organisme. 

4 > Bon pour la prévention contre les maladies 

Les maladies cardio-vasculaires, comme l’hypertension artérielle, sont réduites grâce à l’activité physique. A tous les âges de la vie, une activité sportive régulière entretiendra toujours la forme physique. 


B) LES BIENFAITS PSYCHOLOGIQUES 

5 > Bon pour le développement de la confiance en soi à travers un défi personnel 

Par des objectifs quantifiables à se fixer régulièrement, l'activité physique développe la confiance en soi, en améliorant les capacités physiques et psychologiques. L'activité physique permet de repousser ses propres limites, sans compétitivité avec autrui.

6 > Bon pour l'éveil à l’esprit de groupe et aux relations humaines 

L'activité sportive en groupe a l’avantage de mettre en jeu plusieurs individus, se vouant à la même cause, en étant obligé d’être solidaire les uns des autres. La construction du groupe va permettre à l’individu, de communiquer et d’échanger ses points de vue et ses émotions, tout en recherchant à accomplir son défi personnel. 

7 > Bon pour l'évacuation du stress et de l’anxiété 

La vie quotidienne d’un adulte ou d’un enfant est sans cesse soumis aux angoisses de la réussite sociale, que ce soit à l’école ou dans la vie professionnelle. Cette angoisse se caractérise souvent par une montée de stress et d’anxiété. L’activité sportive contribue à évacuer ces angoisses, afin de permettre à l’esprit de se détendre, avant de se replonger dans les contraintes de la vie quotidienne. 

8 > Bon pour l'acceptation de l’échec en enseignant la persévérance 

« Celui qui réussit continue là où celui qui échoue abandonne » dit-on. Quand on joue, il y a des jours où l’on gagne et d’autres où l’on perd. La victoire est perçue comme une récompense après de nombreux efforts et sacrifices de soi. La défaite est perçue comme un effort supplémentaire à fournir pour être récompensé par une victoire en finalité. C’est une leçon de vie essentielle pour un enfant, qui devra apprendre à canaliser ses frustrations par la persévérance. 

9 > Bon pour le plaisir de dépenser son énergie en groupe 

Une activité physique doit être une source de plaisir pour chaque individu, raison pour laquelle il existe tant d’activités sportives différentes à découvrir, adaptées au goût de chacun. Dès l’enfance, le plaisir de l'activité physique se manifeste à plusieurs niveaux : 

1) se retrouver entre amis pour pratiquer une activité (plaisir social) 

2) se donner à fond en repoussant ses limites (plaisir physique) 

3) ressentir un effet de bien-être après l'effort (plaisir psychologique) 

10 > Bon pour lutter contre les mauvaises tentations de l’adolescence 

L’activité sportive régulière permet à l’enfant de vivre en harmonie avec son corps, ce qui lui permet d’apprécier valablement les effets nocifs de certaines tentations de l’adolescence, comme la cigarette, le cannabis ou l’alcool, qui ont un effet très perceptible sur les capacités physiques d’un individu sportif. Un élève qui fait du sport régulièrement sait pourquoi il n’a pas intérêt à commencer à fumer.

> Retour HOMEPAGE